Bonjour, bonsoir, ça va, oui, non, merci, gauche, droite, hôpital, voiture, quelle heure est-il ?

Cette danse est un langage-valise.
Elle est le résultat de l’addition de deux langages préexistants : la langue des signes et la marionnette. Il s’agit d’un travail d’accumulation et de perte. J’utilise les codes de deux langages pour en créer un troisième qui ne relève plus d’un apprentissage mais seulement d’une transmission purement sensible. La forme plastique perçoit le mot, elle le vit d’une manière qui lui est propre et crée son propre lexique gestuel.

Vidéo. 5’55 ». 2016.

Publicités