On m’offre enfin des fleurs

Dans cette série, je parle de l’amour que l’on donne aux défunts par le biais de l’offrande. La radiographie est un matériau qui, contrairement à ce qu’il représente, résiste au temps. Les phrases qui y sont inscrites sont celles que l’on trouve sur les plaques ornant les pierres tombales. A quelques exceptions près, ce sont les mêmes sur toutes les tombes. Offrir se heurte donc à certains paradoxes que je regroupe ici. L’aspect « cousu main », attentionné, se confronte à la distanciation de ces phrases toutes faites gravées mécaniquement sur une pierre froide.

Série de quatre caissons. Bois, système électrique LED, scotch, papier calque, radiographies, fil de coton, pitons. « A mon amie » 18,6 x 10,9 x 9 cm ; « Regrets éternels » 23,5 x 14,7 x 9 cm ; « A mes parents » 30,4 x 29 x 9 cm ; « En souvenir de notre camarade » 32,5 x 24,5 x 9 cm. 2015.

Publicités